La ville cherche des financements pour remplacer son terrain synthétique à l’agonie

30 décembre 2017 - 06:29

Le sujet des pelouses naturelles ou synthétiques a toujours fait débat. Celle du vélodrome à Bruay, mal drainée, a tendance à se gorger d’eau à la moindre averse et le synthétique qui sert de terrain de repli, Patrice-Bergues, a rendu l’âme.

  La ville cherche des financements pour remplacer son terrain synthétique à l’agonie

Il fallait bien que ça arrive un jour. Le terrain synthétique du stade Patrice-Bergues, construit il y a presque quinze ans, est à l’agonie. La moquette, en mauvais état, se décolle et tout l’équipement doit être refait à neuf. La ville recherche les financements.

Par Matthieu Botte | Publié le 27/12/2017

http://www.lavoixdunord.fr/287462/article/2017-12-27/la-ville-cherche-des-financements-pour-remplacer-son-terrain-synthetique-l#utm_medium=redaction&utm_source=facebook&utm_campaign=page-fan-bruay

« Pour nous compliqué car il nous faut impérativement trouver 400 000 € »

Forcément, les usagers s’inquiètent et lors de la dernière assemblée générale du club, Boris Grégorcic, l’adjoint aux sports, a dû répondre aux interrogations des dirigeants. «  Oui, c’est pour nous compliqué car il nous faut impérativement trouver 400 000 €. Nous allons remettre ce dossier dans le budget 2018, mais sachez qu’il nous faut des aides. Sans aides, cela ne sera pas possible. D’autant que nous avons également décidé d’installer la vidéo-surveillance dans ce stade. »

Quinze ans de durée de vie

Il y a quelques semaines, un match officiel a même failli être annulé par l’arbitre, pas convaincu par l’état de la moquette du stade Patrice-Bergues. Olivier Switaj, maire, confirme que ce terrain ne peut plus accueillir de compétitions. «  On peut encore l’utiliser en loisirs, mais plus en compétition. Au bout de quinze ans, c’est normal.  »

Bergues est utilisé quasi quotidiennement par l’USOBL, le corpo, les scolaires… Même s’il faut réinvestir une somme considérable, la question de son remplacement ne se pose pas. «  C’est indispensable à Bruay. C’est de toute façon plus intéressant qu’un terrain en herbe, explique le maire. Une pelouse naturelle, c’est prohibitif en termes de fonctionnement. Il y a la tonte, le sablage, le traçage. On est obligé de refaire un terrain synthétique complet.  »

2M € et 70 % des financements à trouver

Bruay a été une des premières villes du secteur à disposer d’un terrain synthétique, un équipement de première génération qui a mal vieilli. «  Même le fond est à refaire. On veut quelque chose de bien, éviter les billes en caoutchouc et tous les risques.  » Le maire estime à près de 2 M € le coût d’un équipement complet et homologué. D’où l’intérêt d’aller chercher des financements qui peuvent couvrir jusqu’à 70 % de la facture.

Mais avant de fouler la nouvelle moquette, il va falloir attendre au moins deux ans. C’est le temps qu’il a fallu aux voisins divionnais pour disposer de leur nouveau terrain de jeu bientôt inauguré.

Commentaires

0-3
OIGNIES ASSB / SENIORS A 17 jours
OIGNIES ASSB / SENIORS A : résumé du match 17 jours
4-0
AUCHEL F.C. / U15 18 jours
AUCHEL F.C. / U15 : résumé du match 18 jours
3-0
SENIORS B / BEUVRY US 20 jours
SENIORS B / BEUVRY US : résumé du match 20 jours
1-0
SAINGHIN AO / SENIORS A 21 jours
SAINGHIN AO / SENIORS A : résumé du match 21 jours
6-1
U15 / DIVION RC 21 jours
U15 / DIVION RC : résumé du match 21 jours
0-2
LUMBRES O. / U19PH 22 jours
LUMBRES O. / U19PH : résumé du match 22 jours
0-2
SENIORS B / A.S. BARLIN 25 jours
SENIORS B / A.S. BARLIN et BOUVIGNY FC / SENIORS A : résumés des matchs 25 jours
2-4
BOUVIGNY FC / SENIORS A 25 jours

LOGO VILLE